Détection et prévention des chutes : les bénéfices de l'intelligence artificielle

Parmi les exposants du Village Showroom Catel de Santexpo, qui a lieu du 17 au 19 mai 2022 à Paris, il sera possible de découvrir MintT, entreprise spécialisée dans l'analyse comportementale des ainés et à l'origine d'une solution de détection des chutes basée sur l’intelligence artificielle. Objectif : mettre l’intelligence artificielle au service des résidents et du personnel soignant. Une mission dont la pertinence s’est accrue suite à la crise de la Covid19 et de l’objectif de réduction des chutes du Ségur de la Santé.


Communiqué de presse rédigé par Nicolas FAUTRÉ, Chief Revenue Officer chez MintT

"MintT, entreprise à la pointe des technologies médicales, qui développe une solution de détection et prévention des chutes pour personnes en perte d’autonomie, accélère ses déploiements dans toute l’Europe. Sa solution a déjà sécurisé des milliers de personnes dans des hôpitaux, des EHPAD et résidences services en France, Belgique, Luxembourg, Pay-Bas et hors Europe.


« Le personnel soignant nous l’a dit : avec la Covid19, la problématique des chutes s’est empirée. La solution ayant prouvé son efficacité, les professionnels de la santé ainsi que les autorités ont le même objectif: accélérer les installations afin d’aider le personnel soignant à sécuriser leurs patients, à l’hôpital ou en EHPAD » explique Eric KRZESLO, CEO de MintT.

ISA (Intelligent Sensing for Ageing), la solution développée par MintT, est composée d’un capteur 3D connecté installé dans la chambre du patient, d’algorithmes d’analyse, d’une intelligence artificielle et d’applications Cloud.


Les conséquences de la chute


« Dans un EHPAD de 80 lits, 400 chutes surviennent en moyenne annuellement dont 2/3 ne sont pas documentées ou simplement pas connues », explique Eric Krzeslo, CEO de MintT. Hospitalisations, revalidation, charge supplémentaire de travail… : les conséquences des chutes sont réelles. « Outre les conséquences physiques et psychologiques graves pour les personnes ayant chuté, nous estimons que le temps passé par le personnel médical et paramédical à traiter les conséquences des chutes en maison de repos, que ce soient les soins, la revalidation, le soutien psychologique ou le temps administratif représente un coût de 150 000 € par an ».


Expertise pointue sur une problématique de santé publique


La start-up médicale dispose d’une expertise unique sur les circonstances dans lesquelles surviennent les chutes. Au total, pas moins de 500 000 h de captation et des milliers de cas alimentent l’algorithme. Fort de ces compétences, MintT offre d’ailleurs une formation au personnel soignant lors de l’installation du système ISA sur la prévention des chutes.


Se basant sur ces connaissances scientifiques et statistiques, la start-up plaide aussi pour une prise en compte de la chute en tant que problématique de santé publique par les pouvoirs publics. MintT estime que ces données sont d’une grande utilité afin d’optimiser la gestion des budgets de soin de santé et d’améliorer la personnalisation des prises en charge.


Quelques chiffres-clés :


• Les chutes concernent 30 à 70 % des résidents des maisons de repos.

• Dans une maison de repos de 80 lits, 400 chutes sont détectées par an (en moyenne).

• 70% des chutes sont non-documentées ou inconnues du personnel.

• Le budget RH consacré aux conséquences des chutes est évalué à 150.000 € dans une maison de repos de 80 lits.

• Aujourd’hui, plus de 600.000 Françaises et Français vivent en EHPAD (soit 4.5% des 65 ans et plus). • La France dispose de 660.000 lits en EHPAD.




Pour en savoir plus,

venez rencontrer l'entreprise et découvrir ses solutions

sur le Village Catel lors de Santexpo 2022 !